C’est de nouveau l’égalité dans la finale

Saint-Hyacinthe, le 3 octobre 2019 – La finale reprenait de plus belle à Thetford Mines avec un duel entre deux des meilleurs artilleurs de la LBMQ, Michel Simard des Blue Sox et Matthew Rusch des Cascades de Shawinigan. Ce sont finalement Rusch et sa bande, sur un jeu inusité en septième manche, qui se sauvent avec la victoire par la marque de 5 à 4 pour créer l’égalité dans la série.

Les deux partants ont lancés des matchs complets avec plusieurs retraits au bâton. Neuf pour Rusch qui savoure une huitième victoire en séries et sept pour Simard qui écope d’un troisième revers en sept décisions.

Offensivement, les visiteurs ont ouvert la marque d’entrée de jeu sur un ballon sacrifice de Mathieu Tremblay qui a fait marquer Julien Bélanger. Ce dernier ajoute deux points pour les siens à la manche suivante avec un simple productif. Les Blue Sox ont créé l’égalité en troisième manche lorsque Stéphane Pouliot a profité d’un but sur balle avec les buts remplis, ensuite Douglas Toro frappe dans un optionnel et sur le même jeu, Jérôme Duchesneau a inscrit un point sur une erreur.

Les locaux ont pris les devants en fin de cinquième manche sur un ballon sacrifice de Jean-Michel Bédard qui fait marquer Toro, auteur d’un double. Les Cascades ont repris le contrôle du match en début de septième manche lorsqu’avec des coureurs au deuxième et troisième coussin et deux retraits, Marc-Antoine Perron-Rousseau frappe un haut ballon derrière le deuxième but qui échappe à l’arrêt-court des Blue Sox Jérôme Duchesneau pour permettre aux deux joueurs de venir marquer pour la victoire de Shawinigan.

Cette série finale 4 de 7 se transporte à Shawinigan pour le cinquième match alors que c’est l’égalité 2 à 2. Aucune des deux équipes n’a pu remporter de rencontre devant les siens jusqu’à présent dans cette série. Les lanceurs partant pour cet affrontement seront connus vendredi soir.

La ligue de Baseball Majeur du Québec : fière de présenter le plus haut niveau de baseball amateur au Québec.

Source : Dominic Lussier, relationniste LBMQ