Nouvelles

Partie remise à Acton Vale aussi

Partie remise à Acton Vale aussi

Sherbrooke, le 6 mai 2017 - La partie qui était prévue ce dimanche 7 mai au Stade Léo-Asselin d'Acton Vale entre les Castors et les Pirates Maçonnerie Pro-Conseil de St-Jean-sur-Richelieu est remise à une date ultérieure en raison de la pluie et des températures froides annoncées pour la journée de dimanche.

Consultez la section « calendrier  » du lbmq.ca  pour savoir quand elle sera reprise. 

 

La ligue de Baseball Majeur du Québec : fière de présenter le plus haut niveau de baseball amateur au Québec

Source : Samuel Préfontaine, relationniste LBMQ

Les parties d'ouvertures des Expos et du Cactus sont reportées

Sherbrooke, le 5 mai 2017 - Les mauvaises conditions météorologiques des derniers jours forcent les autorités municipales des villes de Victoriaville et de Sherbrooke à reporter les parties qui étaient prévues dans ces villes pour ce dimanche 7 mai.

En effet, la pluie des derniers jours a compliqué le drainage des terrains des stades Amédée-Roy de Sherbrooke et Rémi-Deshaies de Victoriaville. Les parties qui devaient opposer les Blue Sox de Thetford Mines aux Expos de Sherbrooke et le Big Bill de Coaticook au Cactus de Victoriaville sont donc remises à une date ultérieure.

Consultez la section « Calendrier  » du LBMQ.CA pour savoir quand elles seront reprises. Les Expos de Sherbrooke amorceront donc leur saison locale le dimanche 14 mai contre les Brewers de Montréal et le Cactus de Victoriaville pour sa part renouera avec ses partisans le vendredi 12 mai contre les Cascades de Shawinigan.


La ligue de Baseball Majeur du Québec : fière de présenter le plus haut niveau de baseball amateur au Québec

Source : Samuel Préfontaine, relationniste LBMQ

Les parties d'ouvertures des Expos et du Cactus sont reportées
Partie remise à St-Jérôme

Partie remise à St-Jérôme

Sherbrooke, le 5 mai 2017 - La partie d'ouverture de la seizième saison de la LBMQ, qui devait avoir lieu ce samedi 6 mai au parc Melançon de St-Jérôme entre les Castors d'Acton Vale et le Royal de St-Jérôme doit être reportée en raison des conditions. Le Royal renouera plutôt avec ses partisans ce mardi 9 mai, alors que les Cascades de Shawinigan seront les visiteurs au parc Melançon.

Consultez la section « Calendrier  » du LBMQ.CA pour savoir quand elle sera reprise.


La ligue de Baseball Majeur du Québec : fière de présenter le plus haut niveau de baseball amateur au Québec

Source : Samuel Préfontaine, relationniste LBMQ

Portrait des équipes : le Royal de St-Jérôme

Sherbrooke, le 4 mai 2017 - La saison 2017 de la Ligue de Baseball Majeur du Québec prend son envol ce samedi et, pour vous préparer à cette 16e saison de la ligue, nous vous avons concocté une série d'articles pour vous présenter les joueurs clés de chacune des formations. Une équipe sera à l'honneur chaque mardi et jeudi d'ici le match d'ouverture qui aura lieu le 6 mai prochain au parc Melançon de St-Jérôme.

Pour terminer cette série, voici l'équipe hôtesse de cette partie d'ouverture, le Royal de St-Jérôme. La formation qui opérait l'an dernier sous le nom de Royal Lepage Plus a décidé de simplifier quelque peu les choses pour 2017 et de raccourcir son nom. Alors, bienvenue au Royal de St-Jérôme !

La formation en a surpris plusieurs l'été dernier alors que malgré la perte de deux des meilleurs frappeurs de la ligue en Jonathan Lussier et Nicolas Trudeau, échangés aux Castors d'Acton Vale avant que la saison 2016 ne commence, ils ont réussi à terminer au troisième échelon du classement général avec un dossier de 20 victoires et 12 défaites. Ils ont ensuite balayé les Brewers de Montréal, qui les avaient pourtant devancés au classement lors du premier tour éliminatoire, avant d'être balayé à leur tour en finale de division par les champions de la saison régulière, les Pirates Maçonnerie Pro-Conseil de St-Jean-sur-Richelieu. Jean-Luc Désormeaux, le directeur-gérant de la formation, confirme d'ailleurs que « Nous avons connu une excellente saison. Par contre, la façon de perdre en série s'est avérée très décevante. »

Deux des joueurs acquis lors de l'échange de Lussier et Trudeau qui ont rendu de précieux services au Royal l'été dernier, Jean-François Rooney et Marc-André Frappier, ont annoncé leur retraite du baseball et ne seront pas de retour avec l'équipe. Étienne Blanchette, qui a été un important rouage de la formation tant sur la butte qu'au bâton l'an dernier, a également demandé à être échangé pour se rapprocher de son domicile. De plus, la présence du vétéran Martin Johnson, qui a effectué tout un retour dans la LBMQ après deux ans d'absence l'an passé, n'est toujours pas certaine. Il avait été le meneur dans la ligue pour la moyenne au bâton avec .479 et pour les circuits avec 8.

Le Royal misera donc sur la contribution des jeunes Jonathan Jones (.389, 7 CC et 17 PP) et Simon Brisebois (.352, 7 CC et 28 PP) pour mener l'équipe. De plus, la formation pourra compter sur des frappeurs rapides en haut d'alignement avec François Cholette (.326, 30 PM et 16 BV), Alexandre Massicotte (.352 et 5 BV) et Joel Sebastian (.424, 15 PM). Le Royal a également mis la main sur le rapide joueur d'utilité Guillaume Ayotte lors d'une transaction avec les Brewers de Montréal durant la saison morte.

Sur le monticule, le gaucher Gabriel De Lisi entamera sa quatrième année avec l'équipe et arrive à maturité. Avec un dossier de 4 victoires contre un seul revers et une moyenne de points mérités de 3.21, il a montré de belles choses la saison dernière. Vincent Ouellette en sera à sa deuxième saison dans le circuit et on s'attend aussi à de belles performances de sa part. Le Royal a aussi mis la main sur le lanceur Samuel Bélisle-Springer lors du dernier repêchage. L'an dernier, avec les Bisons de St-Eustache dans la LBJEQ, il a réussi 49 RAB en 46.1 manches lancées et a maintenu une moyenne de points mérités de 4.68. Autre nouveau venu dans l'uniforme jérômien, le lanceur et ancien prospect de l'organisation des Expos de Montréal, Éric Charron, effectue un retour sur le terrain cette saison et pourrait donner quelques départs de qualité au Royal.

Mais le principal changement pour le Royal se retrouve dans l'abri, alors que Dominic Dinelle a été nommé le nouveau gérant de la formation en octobre dernier. Celui qui a remporté un championnat de la ligue Can-Am avec l'organisation des Aigles de Trois-Rivières a bien l'intention de remporter un autre titre. « On veut gagner la dernière partie. Nous sommes par contre conscients que les équipes de notre division se sont considérablement améliorées. Ce sera une saison âprement disputée. On doit s'attendre à du baseball plus agressif à Saint-Jérôme. »


La ligue de Baseball Majeur du Québec : fière de présenter le plus haut niveau de baseball amateur au Québec

Source : Samuel Préfontaine, relationniste LBMQ

 

Portrait des équipes : le Royal de St-Jérôme
Portrait des équipes : les Castors d'Acton Vale

Portrait des équipes : les Castors d'Acton Vale

Sherbrooke, le 2 mai 2017 - La saison 2017 de la Ligue de Baseball Majeur du Québec prend son envol ce samedi et, pour vous préparer à cette 16e saison de la ligue, nous vous avons concocté une série d'articles pour vous présenter les joueurs clés de chacune des formations. Une équipe sera à l'honneur chaque mardi et jeudi d'ici le match d'ouverture qui aura lieu le 6 mai prochain au parc Melançon de St-Jérôme.

Pour l'avant-dernier portrait de la série, nous vous présentons l'équipe visiteuse de la partie d'ouverture qui aura lieu ce samedi à St-Jérôme, les Castors d'Acton Vale.

L'an dernier, après avoir effectué plusieurs changements au niveau des joueurs, les Castors ont connu une saison en dent de scie, comme le démontre leur fiche de 14 victoires et 18 défaites. Puis, en séries éliminatoires, ils ont éliminé les Cascades de Shawinigan en trois parties (série deux de trois), avant de prendre les devants deux parties à zéro dans leur série trois de cinq face aux Pirates Maçonnerie Pro-Conseil de St-Jean-sur-Richelieu et de voir ses derniers revenir de l'arrière pour les éliminer en cinq matchs. Une saison non-satisfaisante selon le joueur-entraîneur Steve Green : « Chaque année que le trophée du championnat n'est pas dans notre vestiaire, nous ne sommes jamais satisfait à 100 %. »

Contrairement à l'an dernier, les Castors vont débuter la saison avec sensiblement le même personnel que l'année précédente puisque seul le voltigeur Ryan Joyce, qui a donné 10 ans aux Castors, a quitté l'équipe en annonçant sa retraite.

Parmi les nouveaux venus, il y a le lanceur gaucher Fernando Fernandez, réclamé lors du dernier repêchage. Il évolue présentement dans les collèges américains et a confirmé son intérêt à joindre les Castors. Il y a aussi le voltigeur Anthony Mirande, de même que les joueurs autonomes Frédéric et Mathieu Gagnon, qui ont rejoint l'équipe. Ces derniers devraient donner un coup de main en relève.

Les Castors pourront donc compter sur plus de profondeur au monticule cet été. En plus de Fernandez, le personnel de partants de la formation valoise pourra compter sur Marc-André Major (19 RAB en 15.2 manches lancées l'an dernier), Philippe Graham, Etienne St-Amant (2V-4D, mpm de 4,23 en 46.1 manches lancées) et Sixto Peralta (mpm de 1,75 avec les Castors en 2016), sans oublier leur as lanceur Steve Green, qui a été honoré parmi les Québécois ayant évolué dans le baseball majeur lors d'une partie préparatoire des Blue Jays de Toronto au stade Olympique plus tôt cette année. Green a été dominant avec les Castors la saison dernière, comme le montre sa moyenne de points mérités de 1,86 et ses 42 retraits au bâton en 37.2 manches lancées. En relève, le vétéran Denis Lamontagne (3 sauvetages en 2016) aura encore un rôle important à jouer, bien appuyé par Philippe Seyer Lamontagne (mpm de 3.32 en 12 manches lancées).

Du côté de l'offensive, on compte bien sûr sur la contribution du frappeur de l'année 2016 dans la LBMQ, Jonathan Lussier. Avec une moyenne de .474, 4 circuits et 33 points produits, ce dernier a connu une saison exceptionnelle à sa première année avec les Castors. Gabriel Thibodeau (.336, 29 PM et 8 BV) et Maxime Morin (.295, 28 PM) auront encore le rôle de se rendre sur les buts pour les gros frappeurs, les Steve Charbonneau (.311, 1 CC), Nicolas Trudeau (.242, 2 CC), Martin Bérubé (.338, 2 CC) et Léonardo Ochoa (.343, 4 CC, 31 PP). Acton Vale aura donc une offensive bien équilibrée cet été, avec de la puissance, de la vitesse et de la constance.

Steve Green voit donc son équipe rebondir et connaître plus de succès en 2017. « Je compte beaucoup sur notre profondeur sur la butte pour être capable de compétitionner avec les grands de notre ligue. Nous avons la profondeur et l'expérience nécessaire pour espérer faire un bout en séries. »


La ligue de Baseball Majeur du Québec : fière de présenter le plus haut niveau de baseball amateur au Québec

Source : Samuel Préfontaine, relationniste LBMQ

Portrait des équipes : le Big Bill de Coaticook

Sherbrooke, le 27 avril 2017 - La saison 2017 de la Ligue de Baseball Majeur du Québec prend son envol dans moins de deux semaines et, pour vous préparer à cette 16e saison de la ligue, nous vous avons concocté une série d'articles pour vous présenter les joueurs clés de chacune des formations. Une équipe sera à l'honneur chaque mardi et jeudi d'ici le match d'ouverture qui aura lieu le 6 mai prochain au parc Melançon de St-Jérôme.

Pour le Big Bill de Coaticook, la saison 2016 aura été une saison d'apprentissage. Plusieurs vétérans avaient quitté la formation l'hiver précédent et le noyau de l'équipe était très jeune. Même le gérant Jonathan Breton en était à une première saison à la barre d'une équipe de calibre senior. Avec un dossier de 14 victoires et 18 défaites, la formation a tout de même terminé au milieu du peloton au classement général mais a toutefois été balayé en trois parties par les champions, les Blue Sox de Thetford Mines, dès le premier tour éliminatoire. « Nous savions que ce serait une saison un peu plus difficile, mais nous aurions aimé avoir une meilleure saison... Malgré une élimination rapide, nous regardons vers l'avant », confirme Jonathan Breton.

Encore cet hiver, le Big Bill a perdu quelques vétérans. Celui qui sera sans doute le plus difficile à remplacer est Daniel Lachance, qui a porté les couleurs de la formation durant une vingtaine d'année et qui en a même été à la barre près de dix ans. Son leadership va certainement manquer au Big Bill, lui qui a annoncé sa retraite du baseball à l'âge de 43 ans. Il y a aussi l'arrêt-court Gabriel Boulanger qui ne sera pas de retour en raison de son travail dans la région de Toronto. Et finalement, Guyaume Gosselin a été échangé aux Pirates Maçonnerie Pro-Conseil de St-Jean-sur-Richelieu.

Pour les remplacer, les Coaticookois ont mis la main sur des jeunes de talent lors du dernier repêchage. Les lanceurs Frédéric Fauteux, Alexandre Pharand et Steven Adam, de même que le premier but Vincent Ally se joignent au Big Bill. Il y a aussi les joueurs acquis via les transactions qui donneront de la profondeur aux joueurs déjà présents. Samuel Fagnan (acquis des Brewers de Montréal) donnera un très gros coup de main à l'offensive ainsi qu'au deuxième but et Olivier Coté (acquis de St-Jean-sur-Richelieu) peut être utilisé partout sur le terrain et au monticule. Finalement, Samuel Groleau rejoindra l'équipe qui l'a repêché en 2014, après avoir joué deux saisons en Belgique. Sa puissance au bâton sera un atout pour le Big Bill.

Parlant de puissance, le puissant frappeur Vincent Guay devrait encore être au cœur de l'attaque des Coaticookois cet été, lui qui a terminé la saison dernière avec une moyenne de .452, 6 circuits et 22 points produits. Pour l'appuyer, il pourra compter sur Cédrick Vallières (.340, 2 CC et 7 BV), sur le rapide Andy Van Amos (.296, 1 CC et 4 BV), de même que sur les nouveaux venus.

Sur la butte, Danny Prata est de nouveau en santé et devrait occuper le rôle de premier partant. Il a été incommodé par des blessures l'an passé mais a tout de même conservé une mpm de 0.58 en 12 manches lancées. Il sera secondé par Jonathan Raftus, qui a bien fait à sa saison recrue l'an dernier (fiche de 2-2, 1 sauvetage et mpm de 4,06 en 38 manches) et Hugo Lalonde (fiche de 1-3 et mpm de 3.47 en 40.1 manches). En relève, Yannick Breton (fiche de 2-3, mpm de 3.32 en 31.2 manches) sera rejoint par Frédéric Charlebois, Olivier Coté et Alexandre Pharand.

Pour 2017, Jonathan Breton a demandé à ses joueurs d'être plus constants que les deux saisons précédentes, tant en offensive qu'en défensive. « On veut éviter les blessures et rentrer fort dans les séries pour se rendre au bout. »


La ligue de Baseball Majeur du Québec : fière de présenter le plus haut niveau de baseball amateur au Québec

Source : Samuel Préfontaine, relationniste LBMQ

Portrait des équipes : le Big Bill de Coaticook
Plusieurs parties hors-concours cette fin de semaine

Plusieurs parties hors-concours cette fin de semaine

Sherbrooke, le 26 avril 2017 - Les camps d'entrainement des neufs équipes de la Ligue de Baseball Majeur du Québec sont commencés depuis plusieurs semaines déjà. Plusieurs équipes disputeront d'ailleurs des parties hors-concours dans les prochains jours en vue de se préparer pour la saison qui sera lancée le 6 mai à St-Jérôme. Voici l'horaire détaillé de ces parties :

 Samedi 29 avril

14h00, parc Paul-Marcel Maheu (Laval)

Pirates Maçonnerie Pro-Conseil de St-Jean-sur-Richelieu vs Laval (LBJEQ)

14h00parc Bois-Francs (Victoriaville)

Québec (LBJEQ) vs Cactus de Victoriaville 

15h00, parc Champigny (Repentigny)

Brewers de Montréal vs Repentigny (LBJEQ) 

15h00, stade Napoléon-Fontaine (Granby)

Big Bill de Coaticook vs Granby (LBJEQ) 

 

 Dimanche 30 avril 

13h00, parc Martin Bergeron (Trois-Rivières)

Cascades de Shawinigan vs Trois-Rivières (LBJEQ)

13h00, Parc Champigny (Repentigny)

Royal Lepage Plus de St-Jérôme vs Repentigny (LBJEQ)

14h00, Stade Éloi-Viau (Lasalle)

Pirates Maçonnerie Pro-Conseil de St-Jean-sur-Richelieu vs Lasalle (LBJEQ)

15h30, Parc Champigny (Repentigny)

Big Bill de Coaticook vs Repentigny (LBJEQ)

 

 Mardi 2 mai

19h30parc Bois-Francs (Victoriaville)

Charlebourg (LBJEQ) vs Cactus de Victoriaville 

19h30parc Melançon (St-Jérôme)

Mirabel (senior BB) vs Royal Lepage Plus de St-Jérôme

 

 Jeudi 4 mai 

19h30parc Melançon (St-Jérôme)

St-Eustache (LBJEQ) vs Royal Lepage Plus de St-Jérôme 

 

 La ligue de Baseball Majeur du Québec : fière de présenter le plus haut niveau de baseball amateur au Québec

Source : Samuel Préfontaine, relationniste LBMQ

 

Portrait des équipes : les Expos de Sherbrooke

Sherbrooke, le 25 avril 2017  - La saison 2017 de la Ligue de Baseball Majeur du Québec prend son envol dans moins de deux semaines et, pour vous préparer à cette 16e saison de la ligue, nous vous avons concocté une série d'articles pour vous présenter les joueurs clés de chacune des formations. Une équipe sera à l'honneur chaque mardi et jeudi d'ici le match d'ouverture qui aura lieu le 6 mai prochain au parc Melançon de St-Jérôme.

Comme chaque année, les Expos de Sherbrooke avaient de très gros objectifs en début de saison l'an dernier. Ils avaient une équipe redoutable sur papier, de la profondeur à chaque position et un nouveau gérant pour guider les troupes. Malheureusement, la saison fût une déception pour les Sherbrookois, qui ont terminé la saison régulière en queue de peloton avec une fiche de 11 victoires et 21 défaites. Comme le mentionne François Lécuyer, le président et propriétaire de l'équipe, « une défensive poreuse et un manque d'opportunité ont couté beaucoup de victoires, malgré de bons résultats au monticule. » Un beau parcours en séries éliminatoires a par contre racheté la saison difficile. Après avoir éliminé les champions de la division B45, le Cactus de Victoriaville, en cinq parties, ils sont venus à trois retraits d'éliminer les quintuples champions en titre, les Blue Sox de Thetford Mines, avant de plier l'échine en sept parties en demi-finale.

Pour la deuxième fois en deux ans, les Expos auront un nouveau gérant pour débuter la saison. Douglas Toro prend la relève d'Alexandre Messier et aura pour mission de ramener une ambiance gagnante à Sherbrooke. Pour atteindre son objectif, il pourra compter sur plusieurs nouveaux jeunes talents.

En effet, les Expos ont pu procéder à un repêchage exceptionnel l'automne dernier, alors que suite à certaines transactions, ils possédaient quatre choix au premier tour, dont les trois premiers choix de l'encan. Ils ont ainsi mis la main sur trois lanceurs, Claude Ortiz, Bryan Corona et Adriano Petrangelo, ainsi que sur l'arrêt-court Matthew Litwin. Ortiz a été le tout premier joueur réclamé lors de l'encan. Avec la formation de Montréal dans la LBJEQ, il a compilé un dossier de 7 victoires contre une seule défaite et accumulé 60 RAB en 51 manches lancées, tout en maintenant une mpm de 1,37 la saison dernière. Corona, un lanceur gaucher et coéquipier d'Ortiz avec Montréal, a été le deuxième joueur repêché. Il a terminé la dernière saison avec une fiche de 5-3, 71 RAB en 59.1 manches lancées et une mpm de 2,47. Litwin, qui s'alignait pour la formation de Laval dans le junior, a été la troisième sélection du club et devrait stabiliser le milieu de l'avant-champ sherbrookois.

Les Sherbrookois ont aussi mis la main sur un autre joueur d'intérieur, alors qu'ils ont acquis Dominique Samyn lors d'une transaction avec les Brewers de Montréal. Pour l'obtenir, ils ont dû se départir des lanceurs Samuel Ouellet et Guillaume Leblanc. Samyn a connu une bonne saison avec les Montréalais en 2016, alors qu'il a frappé pour une moyenne de .313, avec 2 circuits et 18 points produits.

Malgré la perte de ces deux lanceurs, les artilleurs devraient constitués la principale force de la troupe sherbrookoise encore cette saison. En plus de l'arrivée d'Ortiz et de Corona, les Expos pourront toujours compter sur le brio de Jacob Gosselin Deschênes (3-3 et mpm de 1.44 en 2016) et de Yan Fortin (43 RAB en 34.1 manches lancées). Les Expos pourraient également profiter des retours de Dany Coulombe et Jason Benson sur la butte cet été, deux joueurs n'ayant pas évolué dans la LBMQ depuis 2013.

Du côté de l'attaque, pour appuyer le joueur-entraineur Douglas Toro (.326, 3 CC et 26 PM) la formation pourra compter sur le retour de la recrue de l'année 2016 au bâton, Elixander Fernandez (.308, 5 CC et 26 PP) ainsi que du frappeur de puissance Eddie Lantigua (.391), qui a décidé de revenir au jeu après avoir annoncé sa retraite à la fin de la dernière saison. La vitesse fera aussi partie de l'arsenal de l'équipe avec les retours de Luis Argumedes (.386 et 11 BV) et de Kelvin Delgado (.391, 7 BV).

Après avoir vécu des déceptions par le passé, la formation vise toujours le championnat, mais se donne aussi un autre objectif, comme le mentionne Lécuyer : « pour y arriver, on doit avoir une belle chimie et du fun en gang ! »

 

La ligue de Baseball Majeur du Québec : fière de présenter le plus haut niveau de baseball amateur au Québec

Source : Samuel Préfontaine, relationniste LBMQ

 

Portrait des équipes : les Expos de Sherbrooke
Un calibre de plus en plus relevé

Un calibre de plus en plus relevé

Sherbrooke, le 23 avril 2017 - La Ligue de Baseball Majeur du Québec entamera le 6 mai prochain sa seizième saison d'activité et encore cette année, le calibre sera plus relevé. En fait, le calibre du circuit Bélisle ne cesse d'augmenter depuis sa création en 2002.

Dans les dernières semaines, des joueurs de haut niveau ont décidé de joindre les rangs de la LBMQ, le dernier en date étant Philippe-Alexandre Valiquette, qui se joint aux Blue Sox de Thetford Mines. Il s'ajoute donc à Jonathan Malo, qui devrait s'aligner avec les Brewers de Montréal et Luis Munoz, qui a confirmé son retour avec les Cascades de Shawinigan pour la saison 2017.

Valiquette est un lanceur gaucher de 30 ans aux balles de feu. Celui qui a déjà atteint les 100 milles à l'heure avec ses lancers a été repêché par les Reds de Cincinnati en 2004 et a évolué plusieurs saisons dans les rangs mineurs, atteignant même le niveau AAA en 2010. Lors des deux dernières saisons, il a porté les couleurs des Aigles de Trois-Rivières dans la ligue Can-Am. Son objectif demeure de retourner dans le baseball affilié, mais il portera fièrement les couleurs des Blue Sox de Thetford Mines en attendant d'obtenir sa chance.

Pour les amateurs de baseball québécois, Jonathan Malo n'a plus besoin de présentation. Joueur vedette des Capitales de Québec dans la ligue Can-Am durant les cinq dernières saisons, il a même participé à la dernière Classique mondiale de baseball aux côtés de plusieurs joueurs évoluant dans les majeurs. Le joueur d'intérieur a longtemps évolué dans l'organisation des Mets de New York, atteignant le niveau AAA en 2009, 2010 et 2011. Malo, qui a pris sa retraite du baseball professionnel après la Classique mondiale de 2017, appartient maintenant aux Brewers de Montréal.

Munoz, un dominicain, a lui aussi gouté au calibre AAA pour les organisations des Pirates de Pittsburgh et des Mariners de Seattle. L'an dernier, il s'est aligné pour les Cascades durant quelques matchs après avoir été libéré par les Aigles de Trois-Rivières, raflant au passage le titre de lanceur du mois de juin dans la LBMQ. Il par la suite terminé la saison avec les Champions d'Ottawa, où il remporté le championnat de la ligue Can-Am. Il s'amène maintenant pour une saison complète avec les Cascades de Shawinigan.

 

La ligue de Baseball Majeur du Québec : fière de présenter le plus haut niveau de baseball amateur au Québec

Source : Samuel Préfontaine, relationniste LBMQ

Portrait des équipes : les Brewers de Montréal

Sherbrooke, le 20 avril 2017 -La saison 2017 de la Ligue de Baseball Majeur du Québec prend son envol dans moins d'un mois maintenant et, pour vous préparer à cette 16e saison de la ligue, nous vous avons concocté une série d'articles pour vous présenter les joueurs clés de chacune des formations. Une équipe sera à l'honneur chaque mardi et jeudi d'ici le match d'ouverture qui aura lieu le 6 mai prochain au parc Melançon de St-Jérôme.

Les Brewers disputaient l'an dernier une première saison au parc Clémentine de la Rousselière dans le secteur de Pointe-aux-Trembles, après avoir quitté le parc Ducharme de Ste-Thérèse. Ce fut somme toute une très bonne première saison dans leur nouveau domicile : l'accueil des montréalais a été chaleureux, des bonnes foules ont été présentes à chaque match, et avec une fiche de 21 victoires et 11 défaites, le Brew Crew a été au sommet du classement de la LBMQ presque tout l'été, jusqu'à ce qu'une fin de saison très chargée fasse déraper le train de la formation. En effet, suite à de nombreuses parties remises à cause de la pluie, les Brewers ont dû jouer pas moins de cinq parties en sept jours pour terminer le calendrier, ce qui a été à l'origine d'une séquence de défaites qui leur a couté le championnat. Ils sont ensuite entrés en séries épuisés, et ont baissé pavillon en 3 parties devant le Royal Lepage Plus de St-Jérôme, une défaite qui a laissé un goût amer au joueur-entraineur de la formation, François-Alexandre Tambosso. « Non, la saison 2016 était loin de répondre à mes attentes ! » confirme-t-il en faisant allusion à l'élimination rapide de sa troupe.

Néanmoins, leur rendement en saison laisse croire qu'ils ont ce qu'il faut pour réussir, donc peu de changements ont été apportés à la formation. Parmi les départs, Guillaume Ayotte prend le chemin de St-Jérôme et Dominique Samyn s'en va à Sherbrooke. En retour de Samyn, les Montréalais ont mis la main sur deux lanceurs qui viendront donner de la profondeur lors des longues séquences de matchs, Samuel Ouellet et Guillaume Leblanc. Ouellet s'avère le joueur clé de la transaction alors qu'il devient le releveur numéro un des Brewers. Parmi les nouveaux venus, on retrouve aussi Sébastien Richer, un joueur rapide qui peut jouer autant à l'avant-champ qu'au champ extérieur et qui effectue un retour dans la LBMQ cette saison, et Jonathan Malo, ancien joueur vedette des Capitales de Québec qui a annoncé sa retraite du baseball professionnel après avoir porté les couleurs du Canada à la dernière Classique mondiale de baseball. Il va s'en dire qu'il s'agit d'une signature de taille pour les montréalais, même si ce dernier n'a pas confirmé le nombre de matchs qu'il pourrait jouer avec sa nouvelle équipe.

Malo rejoint donc un autre ancien Capital chez les Brewers, Jean-Luc Blaquière. Ce dernier a été une menace constante au bâton la saison dernière, comme le montre ses statistiques : moyenne de .487, 5 circuits et 13 points produits en seulement 12 parties. Il sera certainement encore une menace en 2017 et sera bien appuyé par Philippe Delisle (.337, 4 CC et 23 PP), Steve Robert (.337, 4 CC et 24 PP), Frédéric Mercier (.367, 21 PM et 5 BV) et Tambosso lui-même (.333, 2 CC et 24 PP).

Sur le monticule, les Brewers pourront compter sur plusieurs artilleurs de qualité. En plus de Ouellet et Leblanc, obtenus de Sherbrooke, il y a Alexandre Doucet (mpm de 1,00 en 21 manches lancées en 2016), Renaud Caron-Catellier (fiche de 6-1 en 2016) et Emmanuel Hamel-Carey (fiche de 5-1), sans oublier Alexandre Gauthier, Mathieu Poirier et le releveur Jonathan Tremblay. Les Brewers ne devraient donc pas manquer de bras cet été!

Avec tous ces éléments en main, Tambosso a l'intention de ce rendre jusqu'au bout: « Les Brewers ont ce qu'il faut sur le terrain pour tout décrocher cette année! Ce sera donc à suivre à Montréal cet été!! »

 

La ligue de Baseball Majeur du Québec : fière de présenter le plus haut niveau de baseball amateur au Québec

Source : Samuel Préfontaine, relationniste LBMQ

 

Portrait des équipes : les Brewers de Montréal
Portrait des équipes : le Cactus de Victoriaville

Portrait des équipes : le Cactus de Victoriaville

Sherbrooke, le 18 avril 2017 - La saison 2017 de la Ligue de Baseball Majeur du Québec prend son envol dans un mois exactement et, pour vous préparer à cette 16e saison de la ligue, nous vous avons concocté une série d'articles pour vous présenter les joueurs clés de chacune des formations. Une équipe sera à l'honneur chaque mardi et jeudi d'ici le match d'ouverture qui aura lieu le 6 mai prochain au parc Melançon de St-Jérôme.

Après avoir atteint la finale de la LBMQ en 2015, la pression était forte à Victoriaville pour revivre une autre série de championnat et pourquoi pas, détrôner leurs rivaux de Thetford Mines. Malheureusement, après avoir remporté le championnat de la division B45 en saison régulière, grâce à un dossier de 17 victoires et 15 défaites, les représentants des Bois-Francs ont dû baisser pavillon au premier tour éliminatoire face aux Expos de Sherbrooke, et ce, même après avoir pris les devants 2-1 dans cette série trois de cinq. Malgré l'élimination rapide du Cactus, ce troisième championnat de division consécutif en saison régulière représente quand même un bel accomplissement pour la formation.

Comment expliquer cette baisse de régime en série ? Selon le directeur-gérant du Cactus, Jonathan Camiré, « Notre défensive et nos lanceurs ont été sans reproche, mais l'inertie de notre offensive nous a fait mal la saison dernière. Plusieurs joueurs ont montré des statistiques en-deçà des attentes. »

Le Cactus espère donc rebondir en 2017, malgré l'absence de Philippe Langlois qui évoluera dans une ligue en Saskatchewan lorsque sa saison sera terminée dans les collèges américains. Ce dernier s'était avéré une belle surprise à Victoriaville l'an dernier, autant au bâton, où il a maintenu une moyenne de .373 avec 2 circuits, qu'au monticule, où il a compilé un dossier de 2 victoires, 2 défaites et 2 parties sauvegardées en 24 manches lancées.

Pour le remplacer, Camiré a mis la main sur Étienne Blanchette lors d'une transaction avec St-Jérôme. Ce dernier devrait jouer un rôle important tant en offensive que sur le monticule cet été. L'an dernier, il a compilé un dossier de 6 victoires, 3 défaites et 3 parties sauvegardées en 57 manches sur la butte, tout en maintenant une moyenne au bâton de .363. Parmi les nouveaux joueurs qui s'ajoutent, on compte David Glaude, le choix de 2e tour du Cactus au dernier repêchage. Il est présentement au Western Missouri University, où il fait tomber les records de son école. Si aucune équipe professionnelle ne lui fait signe, il se présentera à Victoriaville et sera une arme redoutable au bâton. Il y a aussi Jonathan Gilbert, Matthieu Vallières et Mike Provencher (ancien joueur régulier des Capitales de Québec dans la ligue Can-Am), trois agents libres signés au cours de l'hiver. Ils ne devraient pas être réguliers à Victoriaville, mais s'avéreront des réservistes de luxe.

Sur le monticule, l'as du Cactus sera encore Francis Michel. Ce dernier a été le premier lanceur de l'histoire de la LBMQ à atteindre 1000 manches lancées en carrière dans la ligue l'an dernier et devrait rebondir après une saison plus difficile (3 victoires et 5 défaites, mais une mpm de 2.96 en 2016). Il sera bien appuyé par le gaucher René-Dave Pelchat, nommé lanceur recrue de l'année en 2016 grâce à une fiche de 8-4 et une mpm de 2.65 en 79.1 manches lancées. Didier Landry devrait encore donner des départs de qualités et Pierre-Olivier Marcoux sera à temps pleins avec l'équipe cette saison.

En attaque, on espère que Michael Zgorzelski retrouve sa forme de 2015 (.466, 9CC, 33 PP) après une saison 2016 plus difficile (.247, 5 CC, 20 PP). Pierre-Olivier Dostaler (.366, 2 CC, 26 PM) et Julien Bélanger (.316, 26 PM) devraient encore être les bougies d'allumage, alors que Jean-François Hamel (.359, 16 PP) et David Cyr (.232, 1 CC et 17 PP) viendront apporter de la profondeur à l'alignement du Cactus.

L'objectif de Camiré ? : « Le championnat! L'équipe est en santé, nos bras sont en forme, les joueurs ont le goût de la victoire, certains vétérans veulent rebondir... c'est le moment! »

 

La ligue de Baseball Majeur du Québec : fière de présenter le plus haut niveau de baseball amateur au Québec

Source : Samuel Préfontaine, relationniste LBMQ

Les Cascades obtiennent Mathieu Bergeron

Sherbrooke, le 17 avril 2017 - La ligue de Baseball Majeur du Québec confirme une transaction entre le Cactus de Victoriaville et les Cascades de Shawinigan.

Les Cascades obtiennent ainsi les droits sur le joueur de 3e but Mathieu Bergeron et cèdent au Cactus leur choix de 4e ronde au repêchage de 2017.

Bergeron n'a pas évolué dans la LBMQ depuis la saison 2013. Il a porté les couleurs de la formation de Trois-Rivières de 2006 jusqu'à ce qu'elle soit dissoute au début de la saison 2013, pour terminer cette saison dans l'uniforme du Cactus de Victoriaville. En carrière dans la LBMQ, il détient une moyenne au bâton en saison régulière de .331 avec 24 circuits et 124 points produits et a ajouté 13 circuits et 37 points produits durant les séries éliminatoires.

La ligue de Baseball Majeur du Québec : fière de présenter le plus haut niveau de baseball amateur au Québec 

Source : Samuel Préfontaine, relationniste LBMQ

 

Les Cascades obtiennent Mathieu Bergeron
Douglas Toro nommé gérant des Expos

Douglas Toro nommé gérant des Expos

Sherbrooke, le 14 avril 2017 - L'organisation des Expos de Sherbrooke a officialisé hier la nomination de Douglas Toro dans son rôle de gérant du club pour la prochaine saison. Il prend donc la relève d'Alexandre Messier qui aura occupé le poste durant un an.

Comme le mentionne le président et propriétaire de l'équipe, François Lécuyer, « ce sont les joueurs qui ont décidé qui occupera le poste. » Il aura comme mission de ramener une ambiance gagnante à Sherbrooke.

Toro, un voltigeur qui agira comme joueur-instructeur, évolue dans la LBMQ depuis la saison 2009. Il est respecté autant par ses coéquipiers que par ses adversaires. Avant de se joindre aux Expos pour la saison 2014, il a porté les couleurs des formations de Coaticook, St-Jérôme et Montréal. Il présente une moyenne au bâton en carrière de .390 en saison et de .372 en séries éliminatoires.

La ligue de Baseball Majeur du Québec : fière de présenter le plus haut niveau de baseball amateur au Québec

Source : Samuel Préfontaine, relationniste LBMQ

Portrait des équipes : les Cascades de Shawinigan

Sherbrooke, le 13 avril 2017 - La saison 2017 de la Ligue de Baseball Majeur du Québec prend son envol dans moins d'un mois et, pour vous préparer à cette 16e saison de la ligue, nous vous avons concocté une série d'articles pour vous présenter les joueurs clés de chacune des formations. Une équipe sera à l'honneur chaque mardi et jeudi d'ici le match d'ouverture qui aura lieu le 6 mai prochain au parc Melançon de St-Jérôme.

Pour ce troisième article, c'est maintenant au tour de l'équipe qui s'est vu remettre le prix de l'organisation de l'année lors du dernier gala de la LBMQ : les Cascades de Shawinigan.

Les débuts d'une équipe d'expansion sont toujours difficiles. Pour leur deuxième saison à Shawinigan, les Cascades s'étaient fixé comme seul objectif d'améliorer le dossier de 9 victoires et 23 défaites obtenu lors de leur première saison. Ayant terminé la saison 2016 avec un dossier de 11 victoires et 21 défaites, et ce malgré un début de 0-9, ils peuvent dirent mission accomplie. Ils ont même gouté à une première victoire en série en poussant la série deux de trois qui les a opposés aux Castors d'Acton Vale à la limite. L'objectif pour cette troisième saison ? Ne pas disputer cette série deux de trois qui sert de prélude aux séries éliminatoires. Comme le mentionne le directeur-gérant de la formation, Eraklis Tzavellas : « Pour cette saison, nous souhaitons laisser la chance à d'autres équipes de disputer cette série. Se qualifier directement pour les séries éliminatoires serait certainement une grande satisfaction pour notre organisation. »

Et pour y parvenir, les Cascades pourront compter sur un personnel de lanceur grandement amélioré cette saison. Premièrement, le retour de Luis Munoz à Shawinigan pour la saison s'avère un atout de taille. Ce dernier avait été dominant l'an dernier avec l'équipe après avoir été libéré par les Aigles de Trois-Rivières et avant d'aller gagner le championnat de la Can-Am avec les Champions d'Ottawa. En quatre départs avec Shawinigan, il a compilé un dossier de 4-0, une moyenne de points mérités de 1.50 et obtenu 31 retraits au bâton en 28 manches lancées, ce qui avait été à l'origine d'une poussée de 5 victoires consécutives pour les Cascades. Il avait même obtenu le titre de joueur du mois de juin dans la LBMQ. L'arrivée des premiers choix des Cascades lors des deux dernières saisons, Jean-François Dionne et Philippe Saad, viendra aussi renforcer la principale lacune de la formation. Dionne s'est aligné avec la Northern Kentucky University en première division de la NCAA et Saad a compilé un dossier de 10-8 avec 165 retraits au bâton en 139.1 manches lancées lors de ses trois dernières saisons dans la LBJEQ. Avec les vétérans Steve Dubé et Jean-François Daneault, de même que le retour en forme de Kevin Gaboury et d'Alexandre Janelle-Gagnon, les Cascades auront en 2017 un personnel de lanceur qui pourra lui donner une chance de gagner à chaque match. 

Du côté de l'offensive, le noyau est jeune mais prend de l'assurance. Vincent Bourget (.360, 7 CC et 18 PP), Maxime Brouillard (.341, 5 CC et 20 PP) et Alexandre Béland (.250, 4 CC et 15 PP) ont tous les trois connu leur meilleure saison à l'attaque l'an dernier. Pour appuyer les jeunes, l'arrêt-court Maxime Milot sort d'une retraite de deux ans et viendra jouer un rôle de leader au sein de l'équipe.

Avec un personnel de lanceur amélioré et un jeune noyau qui prend du galon, les Cascades seront définitivement à prendre au sérieux en 2017.


La ligue de Baseball Majeur du Québec : fière de présenter le plus haut niveau de baseball amateur au Québec

Source : Samuel Préfontaine, relationniste LBMQ

Portrait des équipes : les Cascades de Shawinigan
Frédéric Gagnon prend le chemin d'Acton Vale

Frédéric Gagnon prend le chemin d'Acton Vale

Sherbrooke, le 12 avril 2017 - La ligue de Baseball Majeur du Québec confirme une transaction entre le Cactus de Victoriaville et les Castors d'Acton Vale.

Les Castors obtiennent Frédéric Gagnon et cèdent en retour leur choix de troisième ronde en 2018 au Cactus.

Gagnon, un joueur de champ intérieur, s'alignait avec les Ducs de Longueuil de la LBJEQ la saison dernière. Le Cactus l'avait sélectionné au troisième tour lors du dernier encan des joueurs juniors.


La ligue de Baseball Majeur du Québec : fière de présenter le plus haut niveau de baseball amateur au Québec

Source : Samuel Préfontaine, relationniste LBMQ