Joueurs de la semaine

Joueur de la semaine du 11 août 2008

À l'aube des séries de fin de saison, Francis Michel a levé son niveau de jeu d'un cran et il a même continué ses performances au cours de la première journée du Terminal Night Club en séries.

Face au CIEL FM, il est le lanceur gagnant des deux parties du samedi. En neuf manches, il n'a donné aucun point et a retiré huit frappeurs sur des prises.

Au bâton, il a frappé pour ,556.

Joueur de la semaine du 04 août 2008

L'employé modèle Rawlings de la semaine a connu un week-end fort occupé, particulièrement samedi. C'est à lui que reviennent les deux victoires du CIEL FM en cette journée, alors qu'il a lancé en relève et ensuite comme partant du match suivant. Martin Johnson a blanchi l'adversaire au cours des neuf manches qu'il a lancé.

Il a fait neuf victimes au bâton et n'a accordé qu'un but sur balles. Au cours de ses présences au monticule, il a alloué seulement cinq coups sûrs.

Utilisé en relève pendant deux manches contre le 4*44, il a cédé deux coups sûrs. Le CIEL FM a marqué le point de la victoire en fin de huitième manche. Puis il n'a permis que trois coups sûrs dans un match complet devant le Terminal Night Club.

Au bâton, il a produit cinq points en plus d'en marquer quatre.

Joueur de la semaine du 28 juillet 2008

Notre joueur de la semaine Rawlings n'a frappé que trois coups sûrs mais deux ont franchi la clôture! De ces deux longues balles, il a produit cinq points et en a compté trois lui-même.

Charbonneau est toujours le meneur pour les coups de circuits et il est en bonne position pour enlever le trophée Flash Bat. L'an dernier, le premier récipiendaire de cet honneur était son coéquipier Stéphane Pouliot.

Joueur de la semaine du 21 juillet 2008

Sébastien Dessureault a continué de frapper cette semaine en plus de remplir les missions au monticule.

Au bâton, il a réussi trois coups sûrs en cinq apparations, produisant six points au total. En fait, il en a produit cinq dans un seul match, contre les Guerriers.

Puis au monticule, il a remporté une victoire. En six manches, il n'a donné aucun point et a retiré sept frappeurs sur des prises. Il n'a permis que deux coups sûrs au cours de son séjour sur la butte.

Dessureault est présentement le meneur pour la moyenne de points mérités (0,56) et on retrouve son nom dans le Top 5 de la plupart des colonnes offensives.

Joueur de la semaine du 14 juillet 2008

Notre joueur de la semaine a été le plus constant de son équipe au cours des quatre parties jouées. Il a réussi sept coups sûrs dont un grand chelem et produit six points. Son coup de canon mettait les siens en avant 4-0 lors du deuxième match du double contre le Big Bill. Le Terminal Night Club a balayé les honneurs de ce programme.

Lavallée a maintenu une moyenne au bâton de ,500 et a volé trois buts. Le Terminal Night Club a cependant perdu deux fois contre les Dodgers pour terminer la semaine avec une moyenne de ,500.

Joueur de la semaine du 07 juillet 2008

Olivier Lépine se mérite en effet l’honneur du joueur de la semaine grâce à dix coups sûrs en dix présences officielles à la plaque.

De ses dix coups sûrs, trois ont été des doubles et un autre s’est retrouvé de l’autre côté de la clôture. Il n’a produit que trois points mais il a croisé le marbre six fois. Il a de plus volé deux buts et reçu deux passes gratuites.

Le 4*44 a vaincu le Vertdure, le Terminal Night Club et les Guerriers ont cours de cette période.

Joueur de la semaine du 30 juin 2008

Martin Huot a connu une excellente semaine au bâton. Le joueur du Terminal Night Club a frappé pour ,500 en plus de réussir deux circuits dans le même programme double contre le Big Bill. Il a produit un total de sept points au cours de la dernière semiane. Il en a lui-même compter cinq.

Joueur de la semaine du 23 juin 2008

Ennuyé par une blessure qui l’a empêché de commencer la saison en même temps que tout le monde, Fréchette est de retour en santé. Au cours de la dernière semaine, il a maintenu une moyenne au bâton de ,444, avec quatre coups sûrs, dont deux longues balles et six points produits.

Ses deux circuits ont été réussis dans le même match, au cours d’une victoire de 8-6, la troisième de la saison des Dodgers. Il a produit cinq points, seulement dans ce match.

Joueur de la semaine du 16 juin 2008

Jesse Sgrignuoli a maintenu une moyenne au bâton de ,667, a fait compter six points et a lui-même croisé le marbre trois fois.

Sgrignuoli a réussi huit coups sûrs, dont quatre doubles, en douze présences. Il a en plus reçu deux buts sur balles. Grâce à ces performances, le Big Bill a signé deux victoires sur trois et a conservé son premier rang dans la conférence Tolérance Zéro.

Il a devancé Marc-André Charbonneau et Jason Smith. Charbonneau a également frappé pour ,667 en plus de produire six points et d’en compter cinq. Smith a pour sa part remporté un match et enregistrer un sauvetage lors de ses deux présences au monticule.

Joueur de la semaine du 09 juin 2008

Vendredi dernier, il a retiré 13 frappeurs du Terminal Night Club sur des prises en sept manches lancées. En plus, il ne leur a permis aucun but sur balles et un seul point mérité. Il a cédé trois coups sûrs.

Il a permis au Vertdure de demeurer parfait en signant une victoire de 3-1.

Joueur de la semaine du 02 juin 2008

Au cours de la dernière semaine, les Castors ont gagné leurs deux sorties, Rooney y allant de deux coups sûrs et d’un point marqué lors du premier match contre le Big Bill. Vendredi soir, contre le 4*44, il a claqué un grand chelem en plus de produire trois autres points.

Il était de plus le lanceur partant et il n’a permis qu’un point en six manches lancées. Il a donné seulement quatre coups sûrs et deux buts sur balles tout en passant quatre frappeurs dans la mitaine. Il a enregistré sa deuxième victoire de la saison.

Joueur de la semaine du 26 mai 2008

Contre le Terminal Night Club jeudi, Dessureault a frappé quatre fois en lieu sûr, dont un grand chelem. Son équipe a gagné 15-0 et il a produit neuf de ces points. Il a en plus réussi deux doubles.

Désigné comme lanceur partant pour affronter Éric Leblanc, du Big Bill, samedi soir, Dessureault a relevé le défi. En sept manches, il n’a donné aucun point et a permis seulement six coups sûrs et deux buts sur balles. Il a passé six frappeurs dans la mitaine.

Ce duel tant attendu entre les deux formations n’a toujours pas fait de maître. Le match a été suspendu à la dixième manche en raison du brouillard. C’est pourquoi les statistiques de Dessureault ne sont pas complètes sur le site.

Joueur de la semaine du 19 mai 2008

Tucker a frôlé la perfection dans une victoire de 8-0. Il n'a permis qu'à deux coureurs de se rendre sur les sentiers en accordant un but sur balles et en atteignant un frappeur. Il a aussi retiré sept frappeurs sur des prises. Sa défensive l'a bien appuyé, ne commettant aucune erreur derrière lui. Il s'agissait de la première victoire de l'équipe cette saison après trois sorties infructueuses.

Joueur de la semaine du 11 mai 2008

Renaud a frappé deux circuits en deux matchs au cours d'un programme double contre les Guerriers. Il a produit un total de neuf points tout en obtenant cinq coups sûrs en neuf présences. Son deuxième circuit de la journée a produit les deux points nécessaires pour permettre au Terminal Night Club de diviser les honneurs du programme double.